Qui suis-je ?

Ma sensibilité sourcière s'est révélée en octobre 2013, le jour de mon anniversaire où ma tante Magali, m'a demandé si je voulais essayer des baguettes de sourcier...allez savoir pourquoi ? Il n'y a pas de hasard, aucunement.
J' ai voulu comprendre la réaction de cette baguette qui s'abaissait lorsque j'arrivais sur un passage d'eau.

J'ai lu, beaucoup....trié, énormément....posé des questions sur le forum des sourciers...forum que j'ai arpenté et o
ù je remercie
Bernard Blancan et Hélène, administratrice, qui ont compté pour mes débuts en canalisant ce trop plein de questions. 

Puis une première rencontre avec Michel Hennique, sourcier très connu en France et à l'étranger, suivi de beaucoup d'autres.
Ces rencontres m'ont permis de mettre en pratique ce que j'avais lu, et effacer les mauvais réflexes petits à petits.
Et là j'ai appris que devenir sourcier ne se fait certainement pas en quelques jours. 

Au-delà de ces rencontres intergénérationnelles, une réelle amitié et complicité est née.


J'ai commencé comme sourcier du dimanche jusqu'à la première recherche en autonome grâce à Michel Hennique, puis le premier forage où là, plus de doutes, c'est une révélation. Une vraie passion.

Merci Michel pour les partages, les conseils et votre grande sagesse de chaque instant.

En parallèle j'ai découvert le magnétisme, les coupeurs de feu ; j'ai développé ces disciplines supplémentaires et, je pense, complémentaires.
En magnétisme, les premiers résultats m'ont beaucoup interpellé, j'ai voulu approfondir. 
Comprendre l'anatomie est aussi une aide essentielle dans certains cas, comme la géologie dans les sources. Tout comme savoir écouter la personne est indispensable.
 
Vous le découvrirez en parcourant ces pages, le sourcier, le magnétiseur ou le coupeur de feu, n'est pas un illuminé. Il y a des faits, des échecs, il faut le dire, mais surtout et heureusement, des réussites majoritaires. La réalité rattrape les plus septiques, surtout lorsqu'ils n'y croient pas, et là, c'est un vrai bonheur.

Sourcier et magnétiseur, c'est le travail d'une vie, un apprentissage permanent.